La sculpture maohi existe depuis toujours.
Autrefois elle était sacrée avec la sculpture des tiki ou des tambours,
guerrière avec les armes ou encore de la vie quotidienne avec les ustensiles de cuisine et les pirogues.
De nos jours elle est plutôt décorative mais reste fidèle dans les représentations à la sculpture ancestrale.
Les outils ont changé mais la méthode demeure la même.
Auparavant ils se servaient de coraux, de pierres mais aussi de dents d’animaux ainsi que de peaux de requins.
Les bois utilisés sont divers, voici quelques exemples:
-Le purau (dit burau) est tendre et léger
-Le mara est souvent utilisé pour les instruments de musique pour le son qui en ressort une fois creusé
-Le aito est un bois très dur (appelé arbre de fer)
- Le maiore (l’arbre à pain), sert aussi pour fabriquer le « tapa » , étoffe végétale.
- Le maru maru, très répandu.
-Le cocotier
-Le miro, le santal et le tamanu deviennent rare.